DÉVELOPPEMENT DURABLE – ECONOMIE CIRCULAIRE – ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE.

Par Le Valdocco 5 mois ago

3 concepts, 3 définitions, 3 approches… Quelles différences?

Le développement durable

« Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir1. »

L’économie circulaire

« L’économie circulaire est un système de production, d’échanges et de partage permettant le progrès social, la préservation du capital naturel et développement économique tel que défini par la commission de Brundtland.

Son objectif ultime est de parvenir à découpler la croissance économique de l’épuisement des ressources naturelles par la création de produits, services, modèles d’affaire et politiques publiques, innovants prenant en compte l’ensemble des flux tout au long de la vie du produit ou service.

Ce modèle repose sur une utilisation optimum des ressources et sur la création de boucles de valeur positives. Il met notamment l’accent sur de nouveaux modes de conception, production et consommation, le prolongement de la durée d’usage des produits, la réutilisation et le recyclage des composants. »

Cette définition se traduit dans l’illustration présentant le « schéma de l’économie circulaire » :

<

En France, la définition la plus largement considérée est celle donnée par l’ADEME :

« L’économie circulaire est un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en permettant le bien-être des individus. » (Source : ADEME, 2014. Economie circulaire : Notions)

Les deux définitions situent l’économie circulaire comme une déclinaison opérationnelle aux principes fondateurs du développement durable. La concrétisation des nouvelles boucles de valeur promues par l’économie circulaire vise en effet à répondre à l’ensemble des problématiques sociales, économiques et environnementales liées à nos modes de production et de consommation actuels.

L’économie sociale et solidaire

Le concept d’ économie sociale et solidaire  (ESS) désigne un ensemble d’entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d’utilité sociale.

Ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs. Elles encadrent strictement l’utilisation des bénéfices qu’elles réalisent : le profit individuel est proscrit et les résultats sont réinvestis. Leurs ressources financières sont généralement en partie publiques.

Elles bénéficient d’un cadre juridique renforcé par la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire2.

1 D’après le rapport Brundtland rédigé en 1987

2 economie.gouv.fr / Le portail de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics

Catégorie:
  ACIRPE
partagé 0 fois
 000