Invitation…

Par Le Valdocco 1 année ago0 commentaire

9h45 : José (16 ans) n’était toujours pas là. Je n’avais donné rendez-vous qu’à 9h30, pour ne pas faire trop tôt… Mais je savais également que l’activité proposée n’était pas des plus attractives pour ces jeunes.

Activité chantierDécaper des murs, poncer des portes, peindre des plinthes au ras du sol, ou encore nettoyer des traces non désirées.

Que faire? : Alors j’hésitais. Allais-je sonner chez lui, oui ou non? Son absence ne signait-elle pas sa non-adhésion? Pourtant, la veille, il m’avait assuré, oserais-je promis, d’être là au rendez-vous …Était-ce lui rendre service d’aller le chercher (probablement le réveiller et le lever) dans son repaire? Était-ce l’aider de le porter ainsi tel un enfant encore peu autonome ? D’un autre côté, était-ce vraiment le soutenir, lui et sa parole, de le laisser une nouvelle fois ne pas être au rendez-vous? Sa mobilisation sur le projet n’avait-elle pas besoin de sentir la mobilisation des adultes à son égard?

J’hésitais… Finalement, j’ai décidé d’aller frapper à sa porte. Sa mère m’a ouvert. Elle était surprise de me voir là. Cependant, je n’ai pas eu besoin de fournir d’amples explications: très vite elle est partie réveiller son fils. Cinq minutes plus tard, je vis José s’empresser de rejoindre notre minibus… pour venir au chantier. Il tenait donc parole. Il est arrivé essoufflé, mais avec le sourire. Son pote et moi l’avons chaleureusement salué, contents de le voir enfin arriver.

Durant le trajet, je me suis interrogé de savoir si j’avais bien fait… Et la réponse m’est arrivée de manière inattendue, durant la matinée, entre deux pinceaux.

José nous a dit:  «Ça fait plaisir d’être appelé comme ça le matin».

Au fond, j’aurais puderniers-contrats-pour-les-jeunes-cooperants lire son absence du matin comme un refus de l’invitation à venir sur le chantier. Mais sa remarque m’a permis de (re)prendre conscience que pour rester vraie, une invitation devait parfois être adressée avec force
, désir et persévérance.

Ce matin-là, la remarque de José me l’avait clairement révélé.

 

Tous les articles

Catégorie:
  NICE
partagé 0 fois
 100

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée