« LA CAPOEIRA EST UNE EXPRESSION DE LA LIBERTE »

Par Le Valdocco 5 années ago0 commentaire

A la fête du Valdocco d’Argenteuil, un éducateur, Pablo Allaoui, a mené une présentation de capoeira avec les enfants et les pré-ados du Val d’Argent qu’il rencontre chaque mercredi matin en atelier.

Cette discipline se développe à travers le monde entier et compte de plus en plus de pratiquants. Elle se pratique à partir de six ans et intéresse sans distinction hommes et femmes, jeunes et moins jeunes. Certains viennent pour apprendre le combat, d’autres la danse ou les acrobaties, d’autres encore sont musiciens, chanteurs, poètes…

Pour les jeunes, la capoeira est un bon moyen de découvrir une culture, une langue, une histoire tout en développant leur motricité. A l’instar de bien autres sports de combat, la capoeira peut aider à apprendre des notions comme le respect de l’autre, de soi, des règles. La plupart du temps, un cours de capoeira débute par un échauffement musculaire pour réveiller le corps. Puis on y apprend des esquives, de coups de pieds, des déplacements, des acrobaties, toute une série de petits exercices destinés à initier les pratiquants aux mouvements de bases.

L’entrainement se clôture par une « rode » (une ronde). Les capoeiristes se mettent en cercle, tapent des mains pour accompagner la musique et répondent en cœur au chant du soliste. Le capoeiristes se mesurent tours à tours dans la ronde, rivalisant de feintes, d’acrobaties pour surprendre et jouer.

Pablo nous le rappelle : « Avant tout « la capoeira est une expression de la liberté » (Mestre Tony Vargas – Capoeiriste, musicien et poète). Elle est un mode d’expression corporelle, ainsi qu’une recherche de l’équilibre dans l’effort et dans le dépassement de soi.

 

 

Tous les articles

 

 

Catégorie:
  ARGENTEUIL
partagé 0 fois
 200

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée