La médiation mérite sa formation

Par Le Valdocco 4 années ago0 commentaire

Spécialisé dans les questions de violence, de médiation sociale et d’accompagnement de jeunes en difficulté, Le Valdocco formations est présent depuis 18 ans avec les jeunes des cités sensibles, notamment à Argenteuil et Lyon. L’association a développé depuis plusieurs années des réponses concrètes, éducatives et rapidement efficaces.

 

La formation d’élèves et d’adultes à la gestion des conflits et à la médiation, qui a obtenu un prix de l’Innovation Éducative de la Ligue de l’Enseignement en 2003, a pour objectif de lutter contre le harcèlement et les violences entre élèves, en habituant les élèves à régler leurs conflits de façon rationnelle, par le dialogue et sans violence, tout en recréant un lien de confiance souvent fragile.

 

Sensibiliser

Le premier objectif pour régler un conflit est qu’il n’y en ait pas. Il s’agit de faire comprendre aux jeunes l’importance du respect des règles et de l’autorité pour vivre ensemble, de prévenir ainsi les violences plus graves, les phénomènes d’escalade ou de règlement de compte.
Si un conflit ou un harcèlement s’amorce, tout élève doit pouvoir aller parler sans crainte et sans passer pour une « balance », soit à des élèves-médiateurs, soit à un adulte. L’équipe pédagogique, les parents, les animateurs… sont d’ailleurs coacher pour aider les jeunes à s’approprier cette démarche, afin qu’ils l’appliquent dans tous leurs cadres de vie.

 

Impliquer 

Pour lutter contre le harcèlement et les petites incivilités, la méthode du Valdocco repose sur l’implication citoyenne des élèves, encadrés par les adultes. Habituer les élèves à régler leurs conflits avec une communication « normale » (ou qui devrait l’être) : écouter le point de vue de l’autre, son ressenti et ses besoins, puis chercher ensemble une solution sans violence où chacun est respecté, où personne n’est perdant.
La sanction est nécessaire dans certains cas, mais la peur d’être puni peut empêcher une parole vraie et donc la rencontre et la réconciliation avec l’autre. Les techniques de médiation du Valdocco ont pour ambition d’harmoniser la sanction avec la résolution du conflit et la prévention.

 

 

La formation comprend :

– Une séance de sensibilisation, mêlant vidéos et animations, indispensable pour donner à tous les élèves un premier regard sur le harcèlement, les mécanismes en jeu dans les conflits, puis découvrir divers moyens, dont la médiation, pour résoudre un conflit ou répondre sans violence à une agression.
– Des formations à la médiation, pour les élèves-médiateurs volontaires et pour les adultes qui encadrent la médiation dans l’établissement.
– La mise en place d’un point-médiation, avec dans les premiers temps la présence d’un adulte avec les élèves-médiateurs. En primaire, la plupart des élèves s’y rendent volontairement, mais plus ils grandissent, plus il faut exercer une « pression bienveillante » sur les élèves difficiles ou harceleurs, en les incitant à s’y rendre. Plus de 90% des conflits ont une issue positive en médiation, et rares sont les élèves qui ont besoin de s’y rendre plus d’une à deux fois, car ils y apprennent à régler eux-mêmes leurs conflits, à définir des règles et des limites pour vivre ensemble.

 

 

La médiation peut être proposée soit pour un conflit sans violence importante ou pour une simple insulte. Elle peut aussi être proposée en complément d’une sanction s’il y a eu violence, afin que les élèves arrivent à se réconcilier ou au moins à vivre-ensemble.

Dans plus d’une dizaine d’établissements où cette incitation a été suffisante , la violence et le harcèlement entre élèves ont diminué de façon très nette au bout d’un mois environ, comme en témoignent plusieurs chefs d’établissement.

Retrouver les vidéos et témoignages de chefs d'établissements

 

 

Tous les articles

 

 

Merci à nos partenaires :

Catégorie:
  FORMATIONS
partagé 0 fois
 200

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée