Témoignage d’un bénévole à ACIRPE (chantier d’insertion)

Par Le Valdocco 4 années ago0 commentaire

Xavier, bénévole à ACIRPE, témoigne de son action dans l’atelier « chantier d’insertion – récupération – projet pour l’emploi ».

2011, début de ma retraite… Je prends contact au Valdocco pour leur proposer mes services. Après un peu d’attente on me propose de devenir CIP ? CIP ! Qu’est-ce que c’est ? (CIP : Chargé d’Insertion Professionnelle NDLR). Je commence alors à découvrir un monde que je connais peu. Etre prof dans un lycée classique et s’occuper de jeunes en insertion, l’écart est grand ! Vais-je en être capable ? J’ai été chargé de suivre deux personnes, à raison d’une heure hebdomadaire environ, pendant quelques mois. Je découvre des histoires de vie faites d’imprévus, de difficultés de tous ordres, financières, administratives, personnelles, familiales…et quelquefois, tout se cumule ! Le Valdocco ACIRPE leur permet d’avoir de nouveau un travail régulier et pendant ces quelques mois, de se mettre en recherche d’une formation, d’un stage ou, si possible d’un emploi. C’est le rôle du chargé d’insertion de les aider. Les salariés en insertion ainsi suivis souhaitent s’appuyer sur nous, et à la fois s’organiser comme ils le veulent. Ces attitudes contradictoires sont simplement à prendre en compte comme elles viennent avec des hauts, des bas, des imprévus, des virages, des demi-tours et aussi, je ne l’oublie pas, des avancées que l’on mesure par le sourire de celui qui vient de réussir le permis de conduire, une formation… ou qui arrive fièrement avec un contrat de travail. Quoiqu’il en soit, c’est une expérience humaine forte avec au fur et à mesure des nouveaux arrivants, des personnalités très différentes les unes des autres et donc des expériences incomparables. Quelquefois, j’ai pu avoir l’impression de parler dans le vide, d’autres fois j’ai l’impression d’avoir été écouté. Mais finalement, le but est d’abord de se rendre compte que la personne qui est en face de soi a pu, à sa manière, progresser et éventuellement se former ou trouver un travail lui permettant de se faire une place dans le monde d’aujourd’hui.

 

 

Tous les articles

 

 

Catégorie:
  GRAND LYON
partagé 0 fois
 000

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée