ASSOCIATION LE VALDOCCO et STRATÉGIE D’ACTION ÉDUCATIVE PENDANT LE CONFINEMENT

Par Le Valdocco 4 mois ago

Nous entrons dans une deuxième quinzaine de confinement. Nous avons un peu plus de recul, des directives un peu plus claires et devons maintenant nous organiser pour les semaines qui viennent. La réorganisation qu’impose le confinement et la gestion de crise du COVID19 nous invitent à nous mettre à l’écoute des besoins concrets que formulent les jeunes et les familles. Elles nous invitent à réinventer nos pratiques.

Nous nous retrouvons dans des situations paradoxales : être présent à distance, prendre soin des jeunes en se protégeant, développer des pratiques numériques qui ne sont pas forcément facile à mettre en place, travailler à domicile alors que nous exerçons un métier du contact et de la relation. Ce sont souvent les paradoxes, qui en même temps qu’ils mettent une tension désagréable ouvrent de nouvelles voies. Sans se mettre la pression et sans non plus s’agiter numériquement pour compenser notre absence physique, nous nous appuyons sur les besoins concrets des jeunes et des familles des quartiers populaires. Nous partageons nos expériences ; essayons, évaluons, tout en acceptant que ça rate.

La stratégie d’action associative n’est pas là pour rajouter de la pression, mais pour aider à se situer dans ce qu’on peut faire à partir des constats des 15 derniers jours. Elle cherche à nous aider à rester modestes, certes mais aussi concrets dans nos solidarités !

F. Le Clère, Directeur Général

SE FAIRE PROCHE, AUTREMENT !

Au Valdocco, nous avons choisi une mise en place le plus possible du confinement de nos équipes et une liaison téléphonique/ Skype avec les jeunes et les familles. Durant les 15 jours derniers jours de mars, cela a plutôt bien fonctionné. Il nous faut désormais penser notre action dans les jours, les semaines et les mois qui viennent.

Nous avons décidé de faire quelques constats et d’élaborer une stratégie de travail en avril 2020. Chaque établissement, y mettra sa couleur et ses actions en fonction des ressources et des demandes faites par les tutelles.

QUELQUES CONSTATS :

Quelques constats pour les jeunes des quartiers d’intervention :

  • Le message de prévention et de barrière au virus a mis du temps à être respecté et à ne pas être considéré comme un Fake,
  • La difficulté de certaines familles à prendre le relais sur « l’école à la maison »
    • Pour des questions matérielles (ordinateurs/ imprimantes les cartouches ça coûte cher)
    • Pour des questions de compétences numériques,
    • Pour des questions de rapport aux savoirs et à l’école.
  • La demande des jeunes de retrouver des espaces d’aération, de jeux collectifs, etc.

Quelques constats pour les jeunes en Protection de l’Enfance :

  • Nos lieux d’accueil physique ont été fermés à la demande de l’ASE, mais l’accompagnement éducatif est maintenu. Les jeunes qui y sont confiés sont dans des familles où la co-habitation est plus explosive et « risquée ». Elle peut conduire à des violences.

Nous réfléchissons à développer nos premières initiatives et à les mutualiser entre les Valdocco.

 



 

AXE DE TRAVAIL POUR AVRIL 2020

 

1/ ETRE EN SOUTIEN AUX JEUNES ET FAMILLES PENDANT LE CONFINEMENT :

  • Points réguliers par téléphone avec les jeunes et les familles,

2/ PERMETTRE LA CONTINUITÉ DE L’ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE ET SOUTENIR LE « FAIRE ECOLE » A LA MAISON :

  • Accompagnement scolaire à distance (par nos équipes salariées et nos bénévoles),
  • Mettre en place des points avec les équipes des établissements scolaires,
    • sur le suivi de la scolarité
    • sur les besoins des familles (les difficultés d’impression, autres)
  • Echange avec les parents sur des ressources complémentaires,
  • Mettre en place des permanence impression de documents ou des réseaux de solidarité locale.

3/ METTRE UN PEU DE VIE ET PROPOSITIONS D’ANIMATIONS POUR RESTER EN LIEN :

  • Création Facebook interne « Valdo’Skills »
  • Des défis et jeux collectifs (Ex. Quizz Kahoot, Loup garou collectif en ligne, etc.)
  • Chaine Youtube (tenue par Valdocco Lille)

4/ PROPOSER DES ACCOMPAGNEMENTS AMENAGES ET PERSONNALISES POUR LES JEUNES RELEVANT DE LA PROTECTION DE L’ENFANCE :

  • Poursuite de l’accompagnement à distance,

  • Un accompagnement personnalisé soutenu est mis en place avec certains jeunes en grande vulnérabilité (avec de possibles accueils au local de l’accueil de jour ou visite à domicile dans un cadre validé par le directeur général en CODIR Protection de l’Enfance),

  • Tout au long de la semaine, selon les besoins, proposition d’un programme d’activité structuré et étayant.

5/ REFLECHIR SUR LE DECONFINEMENT :

Durant le mois d’avril, nous proposons à certains salariés d’anticiper le déconfinement.

  • Se documenter et réfléchir aux impacts d’un tel confinement,
  • Prévoir des programmes de soutiens aux familles et aux jeunes pour le déconfinement.
Tous les articles
Catégorie:
  GLOBAL
partagé 0 fois
 000