LA STRATÉGIE DU VALDOCCO PENDANT LE CONFINEMENT

Par Le Valdocco 1 semaine ago

QUEL EST LE BILAN DES ACTIONS MENÉES PAR L’ÉQUIPE ÉDUCATIVE ?

 

Pendant le confinement, Le Valdocco a cherché à être un acteur solidaire et soutenant pour les jeunes et leurs familles.

Dans ce contexte si difficile, l’équipe pédagogique s’est fixé 4 objectifs prioritaires : être un soutien pour les jeunes et leurs familles, permettre la continuité de l’accompagnement scolaire, maintenir un lien social entre les jeunes par des animations virtuelles, et proposer des accompagnements personnalisés aux jeunes relevant de la Protection de l’Enfance.

Être un soutien pour les jeunes et leurs familles

300 jeunes et 160 parents ont été régulièrement contactés et soutenus par les équipes du Valdocco.

Il s’agissait d’échanger sur les difficultés au quotidien pendant cette période confinée, et de résoudre les problèmes d’équipement en ordinateurs, pour maintenir les liens sociaux et le travail scolaire à distance.

Nous avons trouvé de l’aide auprès de partenaires locaux (mairie, département ou Emmaüs Connect) pour l’équipement en ordinateurs, mais aussi auprès des centres sociaux et des écoles pour les impressions solidaires.

Témoignage de Flore Louart, directrice du Valdocco Lille :

« Par la fréquence des appels et le souci de comprendre les difficultés des familles, une vraie alliance éducative a pu se créer, et notamment avec des parents que nous connaissions peu auparavant. »

Permettre la continuité de laccompagnement scolaire, et soutenir le « faire école » à la maison

Pendant le confinement, le Valdocco a pu soutenir scolairement près de 380 enfants et adolescents.

77 jeunes ont bénéficié d’un soutien renforcé dématérialisé hebdomadaire mené majoritairement par les services civiques et les bénévoles.

301 enfants et adolescents ont été accompagnés dans leur scolarité de façon plus ponctuelle, tant au niveau de la méthode et des outils pour suivre l’école à distance, qu’au niveau des contenus de cours.

Mais la mobilisation et la motivation des jeunes a été très fluctuante au fil du confinement : ce nombre d’enfants est passé de 301 en mars-avril à 245 en mai.

Témoignage d’un jeune en service civique, ayant assuré un soutien scolaire renforcé auprès des enfants :

« Tous sont d’accord sur le fait qu’ils ont beaucoup de devoirs et sont parfois débordés. Ils trouvent que les parents ne sont pas aussi « compétents » que les professeurs et se retrouvent donc en difficulté à la maison. Dans l’ensemble, on peut noter un esprit très convivial et sain au cours de ce premier atelier. C’est le ressenti que nous partageons. Les jeunes se livrent et s’ouvrent à nous. Ils étaient très heureux de nous retrouver, nous avions même l’impression de ne jamais nous être quittés. Nous pouvions le voir grâce aux expressions de leurs visages. Il y a une très bonne dynamique. Cela est positif et très encourageant. Ils disent tous avoir apprécié le moment. »

Maintenir un lien social entre les jeunes par des animations virtuelles

Les équipes du Valdocco ont fait preuve de compétence et d’imagination pour développer des propositions originales, afin de répondre aux attentes et besoins des jeunes en matière de lien social et d’activités collectives.

Ces activités ont été fréquentées par une centaine de jeunes :

– Organisation de jeux de société collectifs en ligne deux fois par semaine

– Création de16 quiz interactifs via la plateforme Kahoot !

– Diffusion de vidéos, afin de proposer des activités aux jeunes et à leurs familles (recette de cuisine, activité sportive en intérieur, bricolage, action citoyenne, …)

– Réalisation de vidéos à destination des jeunes à partir de la 4ème, dans le cadre du programme Tactic Pro autour de l’orientation scolaire et professionnelle.

– Proposition d’activités pour apprendre à connaître, gérer, nommer ses émotions, et communiquer de manière non violente

Proposer des accompagnements personnalisés aux jeunes relevant de la Protection de l’Enfance.

L’activité de Protection de l’Enfance (Accueil de Jour et Educateurs de rue à Argenteuil, Laurenfance à Lyon) a été maintenue, les salariés de ces trois structures n’ont pas été en chômage partiel.

Pour l’internat, l’équipe est restée confinée avec les jeunes en continuité, et le cocon qui s’est créé pendant cette période a été très positif. Les jeunes se sont posés et apaisés.

De nombreuses activités se sont mises en place : musique, jeux, jardin, chantiers dans la maison.

Pour l’accueil éducatif de jour, nous avons dû user de stratégies « d’accroche » pour maintenir le lien et une certaine forme de mise au travail. Les jeunes sont déjà en risque de décrochage scolaire, et la situation sanitaire n’a rien arrangé. Un suivi individuel de chaque jeune était nécessaire, pour ne pas perdre le fil de l’apprentissage et maintenir le lien.

***

La stratégie éducative que nous avons menée pendant le confinement, axée sur l’éducation et le lien social via Internet, a nécessité un accompagnement et un appui au sein de l’équipe éducative du Valdocco : tutorat entre collègues, groupes de travail, soutien psychologique, échanges de pratiques et formations précises, dans le sens d’une meilleure maîtrise des techniques et des outils numériques.

Pendant cette période difficile et compliquée pour les jeunes et leurs familles, Le Valdocco a pu être financièrement soutenu par le fonds d’urgence, mais aussi par des fondations que nous souhaitons sincèrement remercier : Fondation de France, Fondation Caritas, Fonds Mutuelles St Christophe, et le Fonds ENEDIS.

Et bien sûr, un grand merci à l’équipe éducative du Valdocco, qui a su s’adapter aux difficultés et rester plus que jamais attentive et motivée dans l’accompagnement et le soutien des jeunes.

 

Tous les articles
Catégorie:
  GLOBAL
partagé 0 fois
 000